Posté le 4 juin 2014 · Posté dans Actualités, Technologie

Linux Tails : le système d’exploitation qui laisse aucune trace

Linux Tails est une distribution Linux qui va vous permettre de surfer sur le réseau Tor. Comme vu dans mon précédent article sur Tor, celui-ci est un réseau décentralisé et crypté, entièrement anonyme.

Attention, Tail se situe à la porte du «deep web», c’est à dire à 90% du web total. En effet, l’immense majorité du web est invisible aux moteurs de recherche.

linux tails

La navigation dans cette partie du web est à vos risques et périls. Car on y trouve de tout …

Linux tailsLes spécificités de Tails sont sa sécurité et sa fiabilité dans l’anonymat qu’il propose. En effet, avec Linux Tails, vous laissez très peu de trace sur internet, et aucune sur votre ordinateur.

Son principe : tout se passe sur une clef USB.

 

Comment l’utiliser ?

Dans un premier temps, vous téléchargez Linux Tails, sous sa forme brute, c’est à dire une image .iso. Celle ci va vous permettre de créer un support bootable, un cd-dvd ou une clef USB. Personnellement, je préfère la clef USB car elle est bien plus rapide en lecture que le cd-rom (Retrouvez la méthode pour la créer ici).

Pour installer Linux Tails sur votre clef depuis un système Windows, il vous faut ensuite télécharger un petit soft. Sur un système Linux, c’est plus facile car tout se joue avec 2 lignes de commande à copier/coller.

Attention : votre clef sera totalement réinitialisée. C’est à dire que tout son contenu sera effacé. Vous êtes prévenu.

La navigation sur Tor avec Linux Tails

Et après ? Il vous suffit de booter sur cette clef USB. Le contenu de celle-ci est transféré dans la mémoire de votre ordinateur. Sur une grande partie des ordinateurs, il suffit d’appuyer sur la touche F12 au démarrage pour choisir le support de boot ( le 1er disque dur, le lecteur optique ou la clef USB).

Linux tailsSi vous ne connaissez pas la méthode pour faire apparaitre ce menu de boot, vous devrez peut être aller dans le bios, avec la touche F2 ou Suppr au démarrage.

Ce premier écueil passé, vient la fenêtre de configuration minimale de Tails. Il vous est demandé si vous voulez mettre un mot de passe pour l’administration du système, par exemple. Vous avez aussi la possibilité de donner le look de Windows Xp à Tails : le résultat est étonnant.

Si quelqu’un regarde derrière votre épaule, il n’y verra que du feu …

Gestion des documents

Rien n’est persistant sur Linux Tails car tout se passe en «mémoire». Vous devrez vous munir d’une autre clef USB ou disque dur pour enregistrer ce que vous créerez ou trouverez sur internet.

Vous pourrez ensuite chiffrer/crypter ces supports, pour plus de sécurité.

Notez que l’effacement de n’importe quel document se fait de manière radicale, et que quand vous en avez fini, il vous suffit de suivre le menu pour éteindre le Pc. Celui ci se ferme alors rapidement.

tor

Pour aller plus loin

Je vous invite à suivre ce lien, qui montre que l’on est dans une période de méfiance, justifiée : https://linuxfr.org/news/se-passer-de-google-facebook-et-autres-big-brothers-2-0-1-les-moteurs-de-recherche

Je suis également disponible pour animer vos ateliers traitant du sujet. Pour cela, merci de me contacter directement.